Lifestyle

Affronter l’hiver avec l’huile essentielle de Ravintsara

1 février 2018
Affronter l'hiver avec l'huile essentielle de Ravintsara

J’ai choisi de vous parler de l’huile essentielle de Ravintsara (nom latin : Cinnamomum camphora) car elle fait partie des huiles les plus intéressantes pour prévenir et guérir les infections des voies respiratoires, ce qui est bien utile en hiver 😉 Voici quelques indications pour bien utiliser cette huile qui vient de Madagascar et dont l’odeur rappelle celle de l’eucalyptus.

Issue des feuilles du camphrier (elle est néanmoins dépourvue de camphre), « Ravintsara » signifie « bonnes feuilles » en malgache et cela n’est pas pour rien car elle a de nombreuses propriétés qui en font une huile indispensable de la trousse à pharmacie familiale. Elle peut en effet être utilisée par toute la famille à partir de 3 ans (sauf au 1er trimestre de la grossesse et pendant l’allaitement).

Ses propriétés

  • Antivirale et anti-bactérienne (grippe, rhumes, rhinopharyngites, refroidissements, sinusites, zona, herpès…)
  • Expectorante
  • Immunostimulante

 

Propriétés secondaires

  • Tonique (déprime saisonnière, fatigue physique ou nerveuse)
  • Améliore la qualité du sommeil

 

Comment l’utiliser ?

En olfaction

C’est l’utilisation la plus simple à titre préventif en cas d’épidémie liée à un virus (grippe, gastro..)

  • 1 à 2 gouttes à l‘intérieur des poignées ou sur un mouchoir à respirer profondément 3 fois par jour.

 

En diffusion

Pour assainir l’atmosphère, réduire le risque de contamination et renforcer l’immunité des personnes présentes.

  • Quelques gouttes 3 x par jour pendant 30 min (NB : réduire le temps à 5 min en présence d’un enfant de + 6 ans et à faire en l’absence d’un enfant de – 3 ans)

Elle peut être utilisée en synergie avec l’huile essentielle d’eucalyptus radiata.

On peut également la diffuser pour bien dormir 15 min avant de se coucher ( éventuellement en synergie avec de la lavande vraie ou du petit grain bigarade ou de l’orange douce ou de la mandarine verte).

En massage

Dès les premiers frissons 

  • Quelques gouttes sous la voute plantaire

 

Pendant une infection respiratoire (ou en cas de stress, fatigue ou insomnie pour un adulte), on peut masser le thorax ou le long de la colonne vertébrale.

  • A partir de 3 ans : 1 à 2 gouttes diluées dans une huile végétale 3 fois/jour
  • A partir de 6 ans : 2 gouttes diluées dans une huile végétale 3 fois/jour
  • + 12 ans : 2 à 5 gouttes diluées dans une huile végétale 3 fois/jour (Peut également s’utiliser

Ces indications sont tirées du livre que l’on m’a offert à Noël et que je trouve très bien fait – « Le Guide Terre vivante des huiles essentielles« 

En inhalation

En cas de rhume ou infection ORL

  • Quelques gouttes dans un bol d’eau bouillante à respirer 5 ou 10 min sous une serviette les yeux fermés.

 

Enfin, pour profiter au mieux des vertus de l’huile essentielle de Ravintsara (et de toutes les autres), n’oubliez pas de la choisir 100 % pure (c’est à dire non diluée ou coupée avec d’autres huiles),  naturelle (sans conservateur, pesticide ou autre produit de synthèse) et portant le label AB.

Bel hiver à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *