Alimentation

Les aliments à avoir dans ses placards pour des repas sains et savoureux

8 juin 2017
Revoir le contenu de ses placards pour mieux se nourrir au quotidien

Pour mieux se nourrir, la première étape indispensable est de remplir ses placards de bons produits. Quand j’ai décidé de changer d’alimentation, je n’ai pas tout jeté d’un coup. J’ai remplacé les produits raffinés et/ou industriels par des aliments nutritifs au fur et à mesure. Vous pouvez aussi y aller progressivement, surtout si vous souhaitez partager vos découvertes avec votre famille. Hop, dès que vous aurez par exemple terminé votre sucre blanc, essayez de le remplacer par du sucre complet non raffiné et ainsi de suite. 

Choisir des aliments sains c’est choisir des aliments riches en valeurs nutritives. Ainsi, renoncez le plus possible aux produits transformés et raffinés qui contiennent peu de vitamines, nutriments et minéraux.

Acheter des produits bruts demande de cuisiner un peu mais pas forcément beaucoup.

En fonction de vos goûts et de vos envies, vous pouvez piocher des idées dans ces ingrédients de base en privilégiant toujours le bio :

Céréales

Choisissez-les complètes ou bien semi-complètes si vos intestins sont fragiles.

Riz basmati et thaï, pâtes, petit épeautre, semoule, sarrasin, quinoa, millet, orge, flocons d’avoine et de sarrasin, nouilles et vermicelles de riz…

Le riz, la quinoa, le millet et le sarrasin sont totalement dépourvus de gluten.

Ce ne sont pas des céréales mais n’oubliez pas pommes de terre et patates douces qui peuvent remplacer les céréales au cours d’un repas.

Farines

Celles que j’utilise le plus sont : farine de blé, farine de sarrasin, farine de riz et fécule de maïs (maïzena).

Choisissez-les plus ou moins complètes selon l’usage que vous souhaitez en faire.

A noter : Il vaut mieux choisir des céréales et farines blanches si elles ne sont pas bio car les pesticides sont concentrés dans l’enveloppe qui recouvre la graine.

Légumineuses

Les lentilles corail et les pois cassés ont un temps de cuisson beaucoup plus court que les haricots rouges, pois chiches et les autres lentilles qui peuvent être longues à cuire. Pour gagner du temps ou si vous avez du mal à les digérer, n’hésitez pas à les choisir en conserve (en verre c’est mieux).

Elles se marient très bien avec les céréales et peuvent remplacer une protéine animale pour un repas végétarien ou vegan.

Noix et graines

Elles contiennent des acides gras insaturés (oméga 3 et 6).
Mes préférées : Amandes, cajou, noix, noisettes, noix du brésil, graines de tournesol et graines de sésame. Et en purées d’oléagineux : beurre de cacahuète, purée d’amande…

Épices et condiments

Sel marin non raffiné, poivre, moutarde, vinaigre de cidre, bouillon bio (pour éviter les exhausteurs de goût, arômes articificiels…), sauce soja (ou tamari pour une version sans gluten), épices (cannelle, curry, gingembre, curcuma…), ail, oignons, jus de citron, graines germées, extrait de vanille…

Huiles vierges de 1ère pression à froid

Il est bon de varier les apports en gras insaturés (oméga 3, 6 et 9). Certaines huiles sont très chères. Pour un usage quotidien, les huiles suivantes sont à mon avis suffisantes : huile d’olive vierge extra (cuisson et assaisonnement), huile de colza (assaisonnement seulement) et à acheter en petit flacon en alternance pour un goût différent : huile de noix, noisette, sésame…

Moins de sucres et de produits laitiers

Faut-il ou non boire du lait de vache? C’est à chacun de se faire son avis mais je pense qu’il est au moins à limiter car il contient beaucoup d’hormones, est souvent difficile à digérer, acidifie le corps et pourrait jouer un rôle dans diverses maladies, notamment les maladies de peau. J’ai eu pas mal de problèmes d’acné et sur les conseils de ma dermatologue, j’ai quasi supprimé les produits laitiers pour retrouver une peau normale. Je n’ai pas arrêté le beurre et il peut m’arriver de manger un peu de fromage (plutôt de chèvre ou brebis) et de faire un cheescake de temps en temps quand même !
Je n’utilise pas non plus de yaourts au soja car je ne suis pas fan du tout mais pourquoi pas si vous aimez. En revanche, j’utilise du lait ou de la crème végétale d’amande ou de riz ainsi que du lait de coco pour remplacer lait de vache et la crème fraîche.

Concernant le sucre, il est à limiter au maximum. Pour les desserts, j’utilise du sucre blond, du sucre de canne complet non raffiné ou Rapadura. Certains utilisent également du sucre de fleur de coco (c’est assez cher), du sirop d’agave ou du sirop d’érable.
Le chocolat noir à minimum 70% de cacao n’est pas un produit sucrant à proprement parlé mais il est absolument indispensable dans mes placards !

Viandes, oeufs et poissons

Privilégiez les viandes blanches, les petits poissons (sardines, maquereaux..), les fruits de mer frais et les oeufs bio.

Fruits et légumes de saison

Au printemps
En été
A l’automne
En hiver

Pour être sûre de trouver des produits locaux, bio et de saison, vous pouvez adhérer à une AMAP ou aller dans un magasin bio locavore comme Biocoop par exemple. J’aime beaucoup le concept Au bout du Champ (j’ai la chance d’en avoir un près de chez moi) car il me permet d’acheter les quantités dont j’ai vraiment besoin.

Vous pouvez cuisiner un aliment nouveau à la fois. Il ne s’agit pas de se frustrer et de se forcer à manger un aliment qu’on n’aime pas sous prétexte qu’il est bon pour la santé! Essayez et surtout n’oubliez pas l’ingrédient principal : le plaisir 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *